Monseigneur Benjamin Ndiaye: "A travers des querelles politiciennes, on prend en otage la population"

POLITIQUE
Lundi 10 Février 2020

"Le peuple sénégalais est prisonnier de ses hommes politiques". C'est l'avis de Monseigneur Benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar.

"Nous sommes prisonniers des politiciens. Le politique doit être au service de la cité. Mais, aujourd'hui, à travers des querelles politiciennes, on prend en otage la population, qui n'a plus d'autres visées que d'être du bon côté pour bénéficier d'un certain nombre d'avantages", a dénoncé Monseigneur Benjamin Ndiaye.

​Le Sénégal, dit-il, regorge de ressources humaines capables d’améliorer son existence, selon le guide religieux. «Nos jeunes générations ont besoin de repères…», a-t-il ajouté, rappelant que le but du colloque était de mieux faire connaître Alioune Diop.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der