"On va les chicoter" : le ministre de la Sécurité burkinabé perd les pédales

INSOLITE
Jeudi 26 Octobre 2017

Un gilet pare-balles sur lui et une Kalachnikov à la main, le ministre de la Sécurité burkinabé, Simon Compaoré, est allé rendre visite à un député démissionnaire du parti de l’opposition. Dans une vidéo ubuesque, le ministre promet de les "protéger". Pour certains internautes, ces images attesteraient d'une possible collusion entre les frondeurs et le parti au pouvoir.



Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19