Pape Djibril Fall- Amsatou Sow Sidibe :qui croire dans l'affaire du "détournement de parrains"?

POLITIQUE
Vendredi 13 Mai 2022

 
Le journaliste politicien Pape Djibril Fall est accusé de vols de parrains par l’universitaire Amsatou Sow Sidibe. Des accusations qu'il rejette.

D’après le journal Lii Quotidien, Pape Djibril Fall a organisé son injoignabilité refusant de répondre aux coups de fil du Pr Amsatou Sow Sidibé.

Irritée par ce manque de respect, Mme Sidibé a envoyé des messages au journaliste pour lui demander des comptes.
« Je veux savoir ce qui s’est passé, et vraisemblablement vous avez honte de me le dire », lui a notifié Mme Sidibé dans un message audios

Elle réclame à Pape Djibril Fall ses parrains dans les 24 heures.

A défaut, elle menace d’utiliser d’autres moyes pour récupérer ses parrains.

La dame s’insurge contre le fait que le jeune leader qui prône l’éthique puisse agir ainsi.

Que répond Pape Djibril Fall ?
« C’est du Fake en réalité ». C’est la réponse catégorique de Pape Djibril Fall sur les accusations de recel de parrainage portées contre lui par le Professeur Amsatou Sow Sidibé.

 Joint au téléphone par nos confrères de Seneweb, PDF n’est pas passé par quatre chemins pour infirmer tout ce qui s’est dit dans cette histoire qui défraie la chronique.

Il affirme que c’est le professeur Sidibé qui a demandé à le rencontrer après lui avoir reproché d’incarner la troisième voix sans son concepteur au Sénégal.

 « Quand j’ai fait mon appel pour le parrainage, j’étais sur le terrain, elle m’a envoyé un message. N’étant pas à Dakar je l’ai mis en rapport avec quelqu’un de mon dispositif. Elle a envoyé un émissaire rencontrer ce dernier » note le journaliste. 

Le chroniqueur explique que le Professeur voulait être deuxième sur la liste. Les gens n’étaient pas d’accord mais j’ai demandé qu’elle soit reçue en tant que sommité universitaire. Son envoyé était venu avec des parrains. Le document physique sentait du faux parce que quelqu’un a eu le malin plaisir de remplir avec un stylo des numéros de pièces d’identité qui n'existaient pas. C’est faux de dire qu’elle avait 15000 parrains. Sur le document il y avait 5000 faux parrains. Quand l’informaticien a fait le checking, il s’en est rendu compte », explique-t-il. 

 Pour lui, le leader de Car Lenen a une volonté manifeste de nuire. « Je me demande si elle n’était pas venue pour que ses faux parrains invalident ma candidature. Elle m’a écrit et n’a pas été totalement honnête sur les faits. Je ne vais pas à l’aventure. Je me suis préparé, et à un moment donné il fallait faire le saut. Aujourd’hui l’association des artisans et alliés sont avec moi et ont mobilisé des milliers de parrains. J’ai eu beaucoup de retours, par exemple on m’a demandé 2000 pour compléter, j’ai amené 9000. Si j’avais pris ses parrains, je ne serais pas obligé de devoir compléter », clarifie le candidat à la députation. Se désolant en outre de la situation. " Je ne voudrais vraiment pas polémiquer avec elle du haut de ses 70 ans, par respect pour son âge et ce qu'elle incarne " conclut PDF. 
 
whatsapp_audio_2022_05_13_at_00_54_41.mp4 WhatsApp Audio 2022-05-13 at 00.54.41.mp4  (2.09 Mo)


Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022