google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








Pape Sagna Mbaye s'en prend aux détracteurs de Moustapha Niasse

POLITIQUE
Mercredi 21 Août 2019

Les attaques et autres écris contre le président de l’Assemblée nationale, non moins Secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (Afp), Moustapha Niasse, ne sont pas du goût de Pape Sagna Mbaye, membre du Bureau politique des «Progressistes». Dans un communiqué rendu public hier, mardi 20 août, M. Mbaye a dénoncé des tentatives «désespérées d’infléchir le destin» de son mentor «hors de portée», à son avis.

L’Alliance des forces de progrès (Afp) ne décolère pas contre les sorties et autres écris qui touchent le patron de cette formation politique, à savoir le Secrétaire général du parti, Moustapha Niasse. Cette fois-ci, c’est le responsable «Progressiste» et ancien amire de la ville de Pikine, Pape Sagna Mbaye qui est sorti de sa réserve pour exprimer son mécontentement suite à des publications qui seraient, à son avis, «des tentatives désespérées d’infléchir le destin d’un homme forgé par Notre Créateur, à travers une vie de combats, nimbée de foi et de générosité, profil que même ses adversaires les plus résolus ont reconnu et célébré, comme les Sénégalais qui partagent avec lui les valeurs éternelles qui fondent notre «commun vouloir de vie commune», c’est-à-dire la Nation». Dans la note rendue publique hier, mardi 20 août, ce membre du Bureau politique de l’Afp s’interroge sur les motivations des auteurs de ses «attaques».

Comme réponse, il estimera que «la haine, la jalousie, l’envie et la méchanceté sont non seulement de mauvaises conseillères, mais elles étouffent celles et ceux qui les portent, les empêchent d’avancer, de réaliser leurs folles ambitions et finissent par les écraser».

Toutefois, il pense que «le résultat lamentable est plutôt assimilable à l’effet d’un coup d’épée dans l’eau», car le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse serait «une cible permanente hors de portée», selon lui. Il n’a pas manqué de relever certains manquements ou «omissions» dans les écrits, dont notamment «les valeurs de Moustapha Niasse», «son combat frontal contre les dérives du régime de Wade pendant onze années», ou encore «les compétences exceptionnelles d’un homme d’une envergure historique indéniable, reconnu et célébré dans le monde entier, qu’il s’agisse d’Organisations internationales, inter-gouvernementales ou d’Organisations non gouvernementales». 
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE