google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Plainte de Cheikh Oumar Anne contre Nafi Keita : Moustapha Diakhaté se fait l'avocat de l’ex-présidente de l’Ofnac

POLITIQUE
Mardi 6 Août 2019

L’ancien président du groupe parlementaire de Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), Moustapha Diakhaté, a volé au secours de l’ex-présidente de l’Office National de Lutte Contre la Fraude et la Corruption (OFNAC). Cela fait suite à la plainte déposée par l’ancien directeur général du Coud, Cheikh Oumar Anne, contre Nafi Ngom Keita. 


Défense

Moustapha Diakhaté s’est fendu d’un post sur sa page facebook pour ramer à contre-courant de la décision de l’ancien directeur général du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD). Moustapha Diakhaté de citer l’Article 9 de la Loi n° 2012-30 portant création de l’Ofnac.


 Article 9

De ce qui ressort de cette disposition, le projet de Cheikh Oumar Anne risque de tomber à l’eau. En effet, l’alinéa 1 précise que les membres de l’Ofnac ne peuvent être poursuivis, arrêtés ou jugés dans l’exécution de leur mission ou à l’occasion des avis qu’ils formulent. Mieux encore, renchérit l’alinéa 2, les membres bénéficient d’une protection pénale dans l’exercice de leurs missions.

 
Rapport

L’ancien Directeur général du COUD a été épinglé par un rapport de l’Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (Ofnac). Ce, sous le magistère de Nafi Ngom Keita, présidente de la structure d’alors. En effet, Cheikh Oumar Anne a été accusé d’avoir détourné 81 millions de FCFA.
 


Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE