Sonko entretient un flou par rapport à sa candidature en 2019 « Une candidature doit être sérieuse, elle se travaille »

POLITIQUE
Dimanche 11 Mars 2018

Ousmane Sonko, le leader du Pastef était l’invité de l’émission ‘’Grand Jury’’ ce dimanche 11 mars 2018 . Il a répondu à plusieurs questions relatives à la marche de l’opposition du 09 mars qui a été réprimée, les ressources naturelles, sa candidature aux joutes présidentielles de 2019.


Le leader du Pastef, Ousmane Sonko a réagi aux différentes questions du journaliste Mamadou Ibra Kane.
 Relativement à la marche réprimée, le député fustige le comportement des hommes qui sont au pouvoir aujourd’hui. Ces hommes qui dénonçaient hier l’arrêté ‘’Ousmane Ngom’’ viennent l’utiliser aujourd’hui pour combattre des opposants qui exercent des droits prévus par la Constitution.
Par rapport à sa candidature aux élections qui était la question essentielle des internautes, Sonko est resté prolixe.
 Pour lui c’est très tôt de le dire mais « c’est une intention, un souhait porté par un parti politique ».
« Une candidature, elle doit être sérieuse, elle se travaille, elle se fabrique au jour le jour etc. » précise t-il.
L’opposant invétéré prône cependant la massification par le travail dans l’ensemble du pays.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR