Menu


Thione Ballago Seck : «J’ai été victime d’une arnaque…»

SOCIETE
Vendredi 21 Avril 2017

De faux billets d’euros, des mouchoirs de poche et des papiers verts. C’est en tout pour tout, ce qu’ont révélé les scellés ouverts, jeudi, par le juge du deuxième cabinet d’instruction, Yaham Lèye, dans l’affaire Thione Seck. Fort de ce constat, le leader du “Raam Daan” est d’avis qu’il a été floué, sans le savoir, par ses collaborateurs et se lave à grande eau devant le juge.

La preuve, croit savoir L’Observateur de ce vendredi, Thione Seck n’a pas caché son indignation, avec ce commentaire, qui en dit long sur son niveau d’exaspération.

«Cela prouve que j’ai été victime d’une arnaque», dit-il, de façon laconique dans des propos rapportés par le canard de la Médina. Pour le chanteur et ses avocats, la montagne a seulement accouché d’une souris, au moment où des dizaines de milliards sont annoncés, par-ci et par par-là. Pour que nul ne l’ignore, Me Ousmane Sèye et Cie vont introduire une demande de désignation d’un expert pour le “comptage” de l’argent censé être “faux”.

Thione Seck avait été placé sous mandat dépôt, le 2 juin 2015, pour les délits présumés de falsification de signes monétaires ayant cours légal, association de malfaiteurs et complicité. Moins d’un an plus tard (12 février 2016), il a obtenu une liberté provisoire pour raison de santé. Et est arrivé libre, jeudi, au bureau du juge d’instruction en charge du dossier.


 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL