google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








Un leadership contesté à la tête du PS

POLITIQUE
Mardi 23 Juillet 2019

Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye, deux ministres socialistes sont loin de faire l’unanimité, si l’on se souvient des remous au sein dudit parti lors de leur reconduction dans le gouvernement de Macky Sall 

Suite au rappel à Dieu du Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), Ousmane Tanor Dieng, le parti de feu Léopold Sédar Senghor semble se retrouver entre les mains de la Première Secrétaire générale adjointe du parti, Aminata Mbengue Ndiaye, épaulée en cela par le Secrétaire national en charge des Elections au sein du parti, Serigne Mbaye Thiam. Toutefois, il convient de rappeler que ces deux ministres socialistes sont loin de faire l’unanimité, si l’on se souvient des remous au sein dudit parti lors de leur reconduction dans le gouvernement du président Macky Sall.

«Aminata Mbengue Ndiaye est la première secrétaire générale adjointe. C’est elle qui, aujourd’hui, exerce les fonctions de secrétaire général du parti, elle n’est pas intérimaire», avait tranché le Secrétaire national chargé des Elections au Parti socialiste (Ps), lors de l’émission “Jury du dimanche“ d’iRadio, dimanche dernier. Par cette sortie, Serigne Mbaye Thiam, non moins ministre de l’Eau et de l’assainissement, semble vouloir couper court à la polémique sur la vacance ou pas du poste de Secrétaire général du Ps, suite au rappel à Dieu d’Ousmane Tanor Dieng. 

Une tâche qui ne sera pas de tout repos pour le Chargé des élections chez les “Verts“. En effet, les remous internes notés après sa reconduction dans le gouvernement du président Macky Sall, ainsi que celle d’Aminata Mbengue Ndiaye, actuel ministre de la Pêche, en est la preuve palpable. Alors qu’ils venaient d’être reconduits dans le premier gouvernement du quinquennat du président Macky Sall, des voix se sont élevées au sein du parti pour réclamer des nominations rotatives dans les rangs des socialistes.

Non content de l’absence de promotion au sein du Ps, le porte-parole adjoint du Ps, Me Moussa Bocar Thiam, par ailleurs maire d’Ourossogui, claquait la porte du parti pour déposer ses baluchons dans le parti présidentiel, l’Alliance pour la République (Apr). Après sa démission, Abdoulaye Gallo Diao, responsable socialiste à Kaolack et compagnie mettent sur pied une fronde contre la direction du Ps.

Pour eux, «Tanor est pris en otage par les 2 ministres du Ps». Il en est de même de Gorgui Ciss, maire de Yène, qui préconisait une rotation au sein des ministres socialistes. Mais, c’était sans compter avec la détermination des «protégés» de Tanor, pour reprendre les pourfendeurs de sa gestion «clanique». 

En effet, pour légitimer ladite reconduction, une réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) du Parti socialiste a été organisée, sous la présidence de la Secrétaire générale adjointe, Aminata Mbengue Ndiaye, en l’absence du Sg, Ousmane Tanor Dieng. Se faisant le porte-parole du jour, le ministre de l’Eau a lu la résolution du Sen. Il avait ainsi fait savoir que ladite instance du parti «s’est réjouie de la reconduction par le Président Macky Sall des ministres Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam dans le nouveau gouvernement formé à l’issue de l’élection présidentielle du 24 février 2019».

En tout état de cause, l’appareil du Ps semble être désormais entre les mains des deux ministres socialistes dont la reconduction dans le gouvernement avait été contestée au sein du parti. S’il s’avère que l’exclusion de Khalifa Sall et compagnie avait été orchestrée par le ministre Sérigne Mbaye Thiam, qui aurait mis en place la commission qui a rédigé la liste des exclus, selon Abdoulaye Gallo Diao, il demeure évident que ce ne sera pas demain la veille d’une alternative à la tête des “Verts“. Surtout quand on sait que le retour de Khalifa Sall et compagnie au Ps ne sera pas facile, dans la mesure où l’ancien maire de Dakar et sa bande contestaient le leadership de Tanor et ses «affidés».

Sud Quotidien

 



1.Posté par dossou dahvaudou le 29/07/2019 19:47
Témoignage du retour affectif rapide de l'être aimé
Voici mon expérience de retour affectif avec DOSSOU.
Je vie actuellement à Lyon qui est mon lieu de naissance. J'aurai 73 ans bientôt et mon mari 61 ans. Il m'a toujours ignoré sous prétexte que je suis déjà vieille et se concentre sur les jeunes filles du net à qui il donne des rendez-vous parfois. C'est vrai qu'il n'a pas demandé le divorce et il est toujours dans la même maison que moi mais je me vois transparente à ses yeux. Il ne me calcule pas du tous dans tous ce qu'il fait. C'était mon seul et unique souci qui m'arrache les sommeils et qui me donne toujours l'insomnie car je l'aime encore trop. Mais aujourd'hui je dors comme une grosse Bébé dans ses bras sur le même matelas grâce à ce grand Maître DOSSOU que j'ai rencontré sur twitter. Il est un meilleur et je lui dois tous mon bonheur. C'est la raison pour laquelle je lui rend témoignage.

CONTACT MAITRE DOSSOU
E-mail personnel : dahvaudounon@live.fr
Tel personnel : +229 68 60 11 72
Site web: https://www.medium-voyant-retour-affectif.com/

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE