Vente du terrain de Dem Dikk à l’APR : bras de fer entre la directeur Moussa Diop et les travailleurs

SOCIETE
Vendredi 12 Janvier 2018

Moussa Diop, directeur général de Dakar Dem Dikk
Moussa Diop, directeur général de Dakar Dem Dikk
La polémique ne faiblit pas ! Pour cause, quelques jours après que le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République (Apr) a annoncé que le Parti présidentiel a acquis un terrain de 2000 mètres carrés destiné à abriter son futur Siège, Source A est en mesure d’écrire que l’on va vers un bras de fer épique entre la Direction générale de Dakar Dem Dikk et les travailleurs.

Votre canard a appris que si ces derniers préfèrent mourir plutôt que de plier face à ce qu’ils qualifient de forfaiture, c’est parce que, lors d’une réunion de Conseil d’Administration tenue dans un passé relativement récent, la Direction générale de Dakar Dem Dikk n’avait pas été très explicite sur les conditions de cession du terrain de la controverse.

D’abord, la Direction générale de Dakar Dem Dikk avait invoqué, selon des sources concordantes de Source A, qu’il y avait plusieurs soumissionnaires. Et qu’à ce titre, la Société de transport céderait la parcelle au plus offrant. Mieux ou pire, c’est selon, les Services de Me Moussa Diop avaient, ensuite, fait comprendre aux membres du Conseil d’Administration de Dakar Dem Dikk que c’était pour un but commercial. Et puis, on leur avait dit que c’était un seul terrain à vendre.

Enfin, toujours lors de cette réunion du Conseil d’Administration de Dakar Dem Dikk, des confidences faites à Source A renseignent qu’aucun montant n’a été avancé par la Direction générale, au sujet de la vente du terrain qui déchaîne les passions. Alors, pour éclairer tous les pans d’ombres qui entourent le prix de cession de la réserve foncière évalué à 600 millions F Cfa par nos confrères de L’Observateur, la semaine dernière, les travailleurs, via leurs responsables syndicaux, ont adressé, à la Direction générale, une demande d’explications sur fond de mise en demeure. Afin qu’elle leur explique les tenants et les aboutissants de tout ce tintamarre autour de leur réserve foncière.

Refusant de s’en arrêter là, les travailleurs vont, d’après Source A, interpeller, dans les prochaines heures, le Conseil d’Administration de Dakar Dem Dikk, pour que toute la lumière soit faite autour de la parcelle de la controverse. Les travailleurs veulent de la Direction générale et du Conseil d’Administration de DDD des réponses chiffrées par rapport à cette question.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS