30 ans de prison requis contre Imam Ndao, la perpétuité pour Matar Diokhané

JUSTICE
Lundi 14 Mai 2018

Le procureur Aly Ciré Dia a eu la main lourde au moment de prononcer ses réquisitions contre la trentaine de prévenus du procès pour terrorisme qui se déroule depuis près de 20 jours au tribunal de Dakar.
 
Convaincu de sa culpabilité, il a requis 30 ans de travaux forcés contre l'imam Alioune Ndao, jugé pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, apologie au terrorisme, blanchiment de capitaux, financement et détention de capitaux, détention d'arme et de munitions sans autorisation".
 
Le considérant coupable également, de terrorisme, association de malfaiteurs,  apologie du terrorisme, financement du terrorisme et blanchiment de capitaux, le procureur a demandé à Chambre criminelle spéciale de condamner Matar Diokhané, présumé recruteur de Boko Haram au Sénégal, aux travaux forcés à perpétuité.
 
Les autres co-accusés de l'imam Ndao ont eu des fortunes diverses : le maître des poursuites a demandé 8 acquittements et réclamés aussi des peines de prison ferme allant de 5 ans à 20 ans.
 
L'audience a été suspendue au bout des réquisitions du procureur. Elle reprendra jeudi prochain avec les plaidoiries de la défense.
 
Avec Seneweb
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR