google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Saccage du tribunal de Louga : Le ministre Malick Sall promet la sanction aux fautifs

JUSTICE
Jeudi 28 Novembre 2019

Le ministre sénégalais de la Justice, Malick Sall a promis "d’identifier et de sanctionner" les auteurs du saccage hier mercredi du tribunal de Louga (nord du Sénégal) par des manifestants venus exiger la libération du maître coranique ayant enchaîné des talibés, et ses co-accusés. 

« Soyez assurés que les auteurs de ces méfaits seront identifiés et sanctionnés à la hauteur de leurs actes », a promis le ministre, qui s’est dit par ailleurs outré par l’acte du maître coranique qui a scandalisé tout le monde. 

« Je pense que ça a scandalisé tout le monde et moi en tant que ministre ça m'a scandalisé, je suis un père de famille et j’ai été talibé aussi. Mais être scandalisé ne suffit pas, c’est pourquoi des décisions ont été prises pour que les auteurs de ces actes soient mis à la disposition de la justice », a ajouté Me Sall qui s’exprimait en marge d’une rencontre.  

Le climat était ingérable mercredi au tribunal de Grande instance de Louga où le maître coranique Cheikhouna Gueye dit Khadim et ses complices étaient jugés pour mise en danger de la vie d'autrui, violence et voie de fait et complicité, dans l'affaire des talibés enchaînés à Ndiagne.  

Après la mise en délibéré de l'affaire pour le 4 décembre prochain par le juge, les populations qui s'étaient regroupées devant le palais de justice, ont défoncé la porte du tribunal, pour réclamer la libération immédiate et sans effet des prévenus.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE