google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









«TAC», un délit à intégrer dans notre arsenal juridique

VU SUR FACEBOOK
Vendredi 13 Décembre 2019

Que ce soit un ballon de sonde destiné à tester les réactions de l’opinion publique ou que ce soit un projet mûrement réfléchi en train d’être mis en œuvre-peu importe- l’idée agitée, dans quelques officines, de revenir, à la faveur du Dialogue politique, sur la règle de la limitation des mandats, est extrêmement grave et porteuse de dangers pour notre pays. Il suffira plus que le communiqué signé par un membre du parti au pouvoir, qui se démarque de l’initiative, pour dissiper les inquiétudes. Le Sénégal a déjà payé très cher, dans un combat épique contre l’obstination du Président Wade de se présenter pour un troisième mandat, pour qu’on accepte, motus et bouche cousue, une telle forfaiture alimentée par les mêmes pyromanes qui ont failli faire basculer ce pays dans le chaos en 2012. Il faut mener un combat de principe contre tous les « fauteurs de trouble à l’ordre constitutionnel ».

A ce sujet, il faudrait trouver un moyen d’intégrer, de manière préventive, dans notre arsenal juridique, le délit de « trouble à l’ordre constitutionnel » ou toute autre notion qui s’en approche. Au Niger, le Président Issoufou a montré la voie, en laissant promptement le Procureur emprisonner les apprentis-sorciers, pourtant issus de son propre camp, qui lui proposaient une telle régression démocratique. Puisse le Président Macky Sall avoir la grandeur et la sagesse de s’en inspirer....

Barka Ba
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE







VU SUR FACEBOOK

«TAC», un délit à intégrer dans notre arsenal juridique

13/12/2019 - 0 Commentaire

Libertés de manifestation : l’histoire bégaie encore au Sénégal

05/12/2019 - 0 Commentaire

Ces nouvelles voix des Sénégalais ou le rejet citoyen des politiques

05/12/2019 - 1 Commentaire

Le marabout et le guerrier

04/12/2019 - 0 Commentaire

L'absence de déclaration de patrimoine de Macky Sall : Source d'illégalité de ses Décrets

29/11/2019 - 0 Commentaire