Abdoulaye Diouf Sarr: "la deuxième vague est plus virulente

COVID-19
Mardi 22 Décembre 2020

Pour Abdoulaye Diouf Sarr « cette deuxième vague est plus virulente, il est prématuré de parler d’état d’urgence… »




Le ministre de la santé s’est prononcé, hier à la fin de la réunion d’urgence sur la pandémie, sur l’effet terrible de la nouvelle vague du Covid-19 et sur l’état d’urgence probable. « Cette deuxième vague est plus virulente. On ne peut pas économiser le respect des mesures barrières. Aujourd’hui la riposte c’est le respect strict des mesures barrière, le port du masque, le lavage des mains, la distanciation physique etc. Si tous les sénégalais respectent ces mesures nous allons avoir un impact très positif sur la mesure de la pandémie », assure le ministre.

Pour Diouf Sarr, l’instauration de l’état d’urgence n’est pas encore à l’ordre du jour : « Aujourd’hui il nous semble être prématuré  d’aborder les choses en termes d’état d’urgence. Nous sommes dans une stratégie évolutive. Et dans l’état actuelle de la situation, nous maîtrisons les choses »

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19