Abdoulaye Wade : «Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké était mon khalife, mon marabout et mon ami»

NECROLOGIE
Vendredi 12 Janvier 2018

L’ancien président de la République est profondément touché par la disparition de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. Me Abdoulaye Wade l’a fait savoir dans une lettre adressée au nouveau khalife des mourides Serigne Mountakha Mbacké Bassirou.


Dans le communiqué, le “Pape du Sopi” estime que le rappel à Dieu du défunt khalife général des mourides est une perte pour toute la société sénégalaise. “La communauté mouride vient d’être lourdement frappée par le départ, vers le Tout-Puissant, de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, mon khalife, mon marabout et mon ami. Mais nous savons que c’est la volonté divine et nous nous soumettons à la volonté d’Allah”, soutient Abdoulaye Wade.

Il présente ainsi ses condoléances à tous ses fils, à ses épouses, à ses frères et sœurs, et à tous ses parents pour cette perte immense qui frappe l’ensemble du peuple sénégalais et l’Afrique.

“Je prie pour qu’il soit accueilli par Cheikh Ahmadou Bamba, Khadimou Rassoul, fondateur de notre communauté, qui le conduira vers notre Prophète Mohamed (Psl) où il retrouvera les khalifes qui l’ont précédé. Je suis son disciple. Il aimait rappeler ce qu’avait dit de moi le vénéré Serigne Saliou Mbacké : “Ce que je vous souhaite, Abdoulaye, je ne le demanderai à personne d’autre qu’à Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul”, remémore l’ancien président de la République.

Poursuivant ses témoignages sur l’illustre disparu, Me Wade relève que Serigne Sidy Mokhtar Mbacké n’a fait que du bien pendant son passage sur terre. “Bon et généreux, il venait en aide à tout le monde et distribuait les récoltes de ses vastes champs entre les talibés qui en étaient la main d’œuvre. Toutes les actions de sa vie d’ascète étaient des leçons pour nous. Appliquant fidèlement les principes qui nous ont été légués par Khadimou Rassoul, la prière, la science et le travail, il demeurait attaché à cette trilogie des piliers de la doctrine du mouridisme”, déclare-t-il.

Avant d’ajouter : “Je perds un khalife, un maître et un ami. Je prie intensément pour que Khadimou Rassoul et le Prophète Mohammed (Psl) le reçoivent et le conduisent au Tout-Puissant. A toute sa famille, d’abord au khalife général Serigne Mountakha Mbacké, à sa sainte famille, à tous les talibés mourides, à tous mes compatriotes, je présente mes condoléances attristées et prie pour qu’Allah l’accueille en son paradis.”

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR