google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Baccalauréat : 42,90% de taux d’admissibilité, 15,17% d’admis d’office et 27,73% d’admissibles

EDUCATION
Mercredi 1 Août 2018

Baccalauréat : 42,90% de taux d’admissibilité, 15,17% d’admis d’office et 27,73% d’admissibles

L’office du Bac a rendu public les ré- sultats globaux de toutes les régions et toutes séries confondues du premier tour de la session du baccalauréat 2018. Le taux d’admissibilité est de 42,90% dont 15,17% de candidats admis d’office et 27,73% d’admissibles. Malgré la longue grève du G6 (Groupe des six syndicats d’enseignant les plus représentatifs), l’Office du bac parle d’un « léger-mieux », comparé aux deux dernières années. 15,17% en 2018 contre 12,5% pour le bac de l’année dernière et 13,6% en 2016. Soit une hausse de plus de 2,67% sur le taux de réussite au premier tour de la session de 2017 ; et plus de 1,57% contre 2016. Les rideaux sont « presque » tombés sur le baccalauréat 2018 avecson lot de consécrations, d’exploits, desurprises et dedéceptions. 

Des résultats en deçà de la moyenne. Malgré les panoplies de mesures prises pour l’organisation du Bac 2018, on n’a pas pu atteindre la barre des 50%. Ils étaient, au total, 153 867 candidats inscrits à la recherche du premier diplôme universitaire. Le Baccalauréat ! Sur les 148 335 postulants présents dans les différents centres d’examen, ce sont quelques 63 630 candidats qui ont été « acceptés ». Soit un taux d’admissibilité de 42,90%. A l’issu du premier tour des examens, 22 504candidats sont admis d’office et 41 126admissibles. Soit 15,17% d’admis dès le premier tour de l’examen et de 27,73% d’admissibles, -des candidats qui iront ausecond tour pour compléter le reste des pointsleur permettant d’obtenir le premier diplôme universitaire. Et le « ticket d’entrée » à l’université.

Un « léger-mieux » comparé aux deux dernières années où on avait un taux de réussite au premier tour estimé à 12,5% en 2017 et 13,6% en 2016, selon le directeur de l’office du Bac, Sossé Ndiaye. Sauf qu’à la session de rattrapage de l’année 2016, il y avait eu plus d’admissibles : 28,4% en 2016 et 27,73% en 2018. . Pour l’année 2018, les résultats sont loin d’être fameux. Mais il y a eu quand même des mentions attribuées aux candidats à l’issu du premier groupe d’épreuves, en fonction de la moyenne obtenue, dans toutes les régions et toutes séries confondues. 3792ont damné le pion avec la mention. On a obtenu 3290 mentions « assez bien », 463 mentions « bien » et 39 mentions « Très bien ».Les meilleurs candidats de 2018 ont eu une moyenne égale ou supérieure à 16/20, les « moyens » ont récolté une note égale ou supérieure à 14/20 et la troisième catégorie a eu une « observation » égale ou supérieure à 12/20. 

Ceux qui ont une moyenne de 08/10 ou moins de 10/20, -c’est- à-dire-, les candidats au deuxième tour, repassent pour compléter leurs points avec des épreuves de rattrapage. En pourcentage, sur 100 bacheliers, 86,76sont des mentions « Assez bien » suivies de quelques 12,20% de mentions « Bien » et 1,02% de « Très bien ». Par rapport au taux de réussite par filières et par séries, en Sciences et techniques (ST), l’Office du bac estime à 11 800, le taux d’admissibilité. Soit 5242 admis d’office et 6558 admissibles dont 22 mentions « Très bien », 257 « Bien » et 1191 « Assez bien ». Et pour les Langues et Sciences sociales(L), 17 262 sur les 51 830 candidats admis d’office et candidats au 2e tour ont déjà obtenu le sésame avec 17 mentions « Très bien », 206 mentions « Bien » et 2099 « Assez bien ». 

​Les 34 568 admissibles ne sont pas encore au bout de leur peine. Ils iront encore chercher les « points manquants » dansla session de rattrapage, au second tour du baccalauréat. Les séries techniques se sont fait distinguer à travers la série S1A avec 100% de taux de réussite dès le premier tour, 84,62% en S1, 63,89% en S3 et 18,99% en S2 contre 90,48% en L1A et 70% en L1B, 14,61% en L2 et 12,59% en L’1. Voilà, en résumé, les statistiques descandidatsinscrits,candidatscomposés, candidats admis d’office et admissibles de l’examen du Bac de cette année comparées aux effectifs et ré- sultats de 2016 à 2018 par région administrative et par série.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE







VU SUR FACEBOOK

«TAC», un délit à intégrer dans notre arsenal juridique

13/12/2019 - 0 Commentaire

Libertés de manifestation : l’histoire bégaie encore au Sénégal

05/12/2019 - 0 Commentaire

Ces nouvelles voix des Sénégalais ou le rejet citoyen des politiques

05/12/2019 - 1 Commentaire

Le marabout et le guerrier

04/12/2019 - 0 Commentaire

L'absence de déclaration de patrimoine de Macky Sall : Source d'illégalité de ses Décrets

29/11/2019 - 0 Commentaire