CAN 2017 : Daouda Faye met le feu sur Aliou Cissé et la fédération

SPORT
Jeudi 2 Mars 2017

Daouda Faye en colère
Daouda Faye en colère
Si les dirigeants du foot sénégalais se satisfont du résultat du Sénégal lors de la dernière CAN au Gabon, tel n’est pas le cas de Daouda Faye en conférence de presse ce matin. Le président du Comité d’organisation de la CAN 92 demande à Augustin Senghor d’expliquer pourquoi notre équipe nationale n’a pas franchi le cap des quarts de finale plutôt que de vouloir transformer l’échec gabonais en victoire. La science footballistique du coach Aliou Cissé a été remise en cause par l’ex-ministre des Sports. Parce qu’il ne comprend pas  comment on peut jouer contre le Cameroun avec un système défensif alors qu’il fallait attaquer.                

Il met à nu la naïveté du coach des «Lions de la Téranga» qui est tombé dans le piège des Camerounais qui l’ont mené vers les tirs aux buts. L’histoire renseigne, selon Vava, que le Sénégal a perdu en finale en 2002 contre les «Lions Indomptables» même si, sur le papier, on était les plus forts. D’ailleurs lui, Aliou Cissé, avait même raté un pénalty. Tout cela devait  le conduire à jouer sur un registre offensif et gagner ce match à notre portée.

Autre chose que Vava ne digère pas, c’est le repos des joueurs titulaires lors du 3e match après la qualification en quart de finale assurée. Parce que, selon Daouda Faye, certains de nos «Lions», qui ne jouent pas assez dans leur club en Europe, devaient jouer tous les matchs, histoire d’avoir un peu de compétition dans les jambes.

Et pour conclure, Vava s’étonne même de l’attitude du président de la République, Macky Sall, qui a félicité l’équipe nationale, le staff et le ministre des Sports, alors qu’ils devaient rendre compte de cet échec amer et cuisant du Gabon.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19