Démantèlement des bases rebelles : L'armée pilonne Kandialouk

SOCIETE
Mardi 17 Janvier 2023

Relance des opérations de démantèlement des bases rebelles, Déterminée à atteindre son objectif « zéro base rebelle », l’armée relance la traque contre les bandes armées soupçonnées d’ériger des bases rebelles à Kandialouk


Déterminée à atteindre son objectif « zéro base rebelle », l’armée relance la traque contre les bandes armées soupçonnées d’ériger des bases rebelles à Kandialouk. La zone est depuis hier, lundi, en proie à des bombardements de l’armée qui pilonne à l’arme lourde. Une suspecte alliance entre les éléments des chefs rebelles Salif Sadio et César Atoute Badiate serait à l’origine du déclenchement de cette nouvelle offensive de l’armée dans la zone plongée dans la psychose.

Traquées, acculées, délogées de leurs bases démantelées ces derniers mois, les bandes rebelles suspectées d’ériger une nouvelle base à Kandialouk essuient depuis hier de lourds bombardements de l’armée sénégalaise qui pilonne la zone. C’est dans une symphonie de fortes détonations d’armes lourdes que les populations de Kandialouk (dans la commune de Djibidione) se sont réveillées hier, lundi. Très tôt le matin, l’armée sénégalaise a lancé une forte offensive en pilonnant la zone suspectée abriter une ou des bases rebelles.

Récemment déchus et délogés de leurs bastions, des éléments du chef rebelle Salif Sadio et de César Atoute Badiate, autre seigneur de guerre, se seraient « liguées » pour installer une base dans la zone de Kandialouk vers le village de Médiédiame, le long de la frontière avec la Gambie. Une alliance découverte par la Grande muette à l’aide de renseignements fournis.

La haute technologie utilisée par l’armée a permis de déceler des mouvements suspects de rebelles dans la zone. Les opérations qui ont démarré très tôt, lundi matin, se sont poursuivies jusqu’aux environs de midi. Même s’il est encore difficile d’établir un bilan de ces opérations, certaines indiscrétions font état d’une résistance des bandes armées qui auraient également répondu par des tirs.

Les fortes détonations et les tirs à l’arme lourde ont installé une lourde atmosphère dans la zone obligeant même certaines populations à fuir. C’est le cas des enseignants en service dans la zone qui ont tout simplement plié bagages, abandonnant les classes. C’est un calme précaire qui règne dans cette zone allant de Kandialouk à Mediédiame où l’atmosphère est très pesante.

Pourtant, il y a quelques mois, une forte offensive de l’armée avait permis de déloger les bandes armées de leurs bases, la zone avait été complétement nettoyée par la Grande muette qui avait même exhibé son « trophée de guerre ».

Toutes les bases du chef rebelle Salif Sadio démantelées, les éléments rebelles « évaporés », l’éradication de la culture de chanvre indien très patente dans la zone était devenue l’autre défi à relever par l’armée dans cette partie du Nord Sindian.

Le chef rebelle Salif Sadio toujours introuvable, ses éléments semblent se réorganiser par des velléités d’érection de bases dans la zone. De quoi torpiller davantage un processus de paix souvent fragilisé par ces genres d’incidents qui replongent les populations dans la psychose.

La situation assez calme ces dernières heures n’est cependant pas totalement stable. L’armée qui se fixe comme objectif « zéro base rebelle dans la zone » reste sur le qui-vive dans la zone et compte en découdre farouchement avec les bandes rebelles qui « refusent » d’abdiquer totalement.

SUD QUOTIDIEN


Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022