Elimination des Lions: Pape Diouf défend Aliou Cissé

SPORT
Jeudi 2 Février 2017

Les Lions de la Térangal ont été éliminés en quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations par le Cameroun mais la CAN se poursuit chez les analystes sportifs sénégalais. Si d'aucuns considèrent que la non titularisation de Moussa Sow a pénalisé l'équipe, Pape Diouf n'est pas du même avis.


"Certains ont déploré l’absence d’un SOW (Moussa) à la place de Mame Biram DIOUF. Il faut distinguer l'efficacité individuelle ; c’est-à-dire qui concerne personnellement le joueur et ce qui relève du rendement collectif. Nul n’était plus désireux qu’Aliou CISSE de gagner. S’il a insisté à mettre DIOUF plutôt que SOW, c’est qu’il avait ses raisons. ", a-t-il dit dans les colonnes du journal Stade.
 
Pape Diouf pense que le sélectionneur du Sénégal a tenu compte davantage d’un contexte global que d’un contexte particulier.
 
L’ancien président de l’Olympique de Marseille soutient qu'Alios Cissé a fait tout son possible pour gagner.
 
Concernant le supposé manque d’expérience du coach, Pape Diouf botte en touche
 
"Dans ce match là, c’est le Sénégal qui a pris les initiatives. Avec un peu de réussite, tout le plan bâti par le technicien camerounais, si jamais il y avait un plan, se serait écroulé", conclut-il.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19