Menu


Faussement accusé d'avoir "empoisonné" Sonko : Ce que Yarga Sy, membre de Pastef, a dit aux enquêteurs

SOCIETE
Lundi 20 Mars 2023

Faussement accusé d'avoir "empoisonné" Sonko : Ce que Yarga Sy, membre de Pastef, a dit aux enquêteurs
Des militants de Pastef l'avaient lynché sur les réseaux sociaux comme l'homme qui aurait «empoisonné » Ousmane Sonko avant de se rendre compte qu'il s'agit d'un des leurs. Né en 1987 à Sakal, Yarga Sy, superviseur en sûreté à l'Aibd domicilié à Saly, a été entendu par les enquêteurs de la Su, rapporte Libération.

Pour rappel, dans une vidéo relayée dans les réseaux sociaux, le susnommé a été vu en train de verser un liquide à Ousmane Sonko. Interrogé, il a déclaré qu'il a été arrêté  lors de la manifestation du 16 mars. Selon, ce jour, il accompagnait son leader Ousmane Sonko qui devait se rendre au tribunal mais arrivé au niveau de Mermoz quand le cortège a été dispersé par la gendarmerie. C'est ainsi qu'Ousmane Sonko a été extirpé de sa voiture. Ainsi, ayant constaté que les jets de gaz lacrymogènes commençaient à faire effet sur le leader de Pastef, il a pris l'écharpe qu'il tenait qu'il a imbibé de vinaigre pour le mettre à la disposition de Ousmane Sonko.

Il a renseigné que ce liquide contenait du vinaigre que les jeunes utilisent pour atténuer l'odeur du gaz. Il a soutenu avoir agi de la sorte car il avait constaté qu'Ousmane Sonko avait les larmes aux yeux à cause du gaz.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022