Le chauffeur de l'un des bus aurait cédé sa place à son apprenti

SOCIETE
Lundi 9 Janvier 2023

Selon L’Observateur, le bus conduit par Moussa Soumboundou a quitté Dakar pour rallier Vélingara et ses environs. Et le choc s’est produit au moment où il a passé la main au second conducteur.


Le chauffeur de l'un des bus aurait cédé sa place à son apprenti
À en croire les témoins, indique le journal, c'est une fois arrivé à Kaffrine que le chauffeur activiste a passé le témoin à un de ses apprentis avant que l'irréparable ne se produise. Propos confirmés par le père du défunt chauffeur.
« Je suis le père de Moussa. Il est né en 1988. C'est vers 4H du matin que j'ai reçu un appel m'informant que mon fils a fait un accident. D'après l'informateur, Moussa a conduit jusqu'à Kaffrine avant de céder le volant à son suppléant », a expliqué Boubacar Soumboundou.
Son fils, dit-il, roulait entre Dakar et Bamako pendant 2 ans avec le camion d'un de mes amis. C'est quelqu'un qui est habitué à conduire.

Il résulte des premiers éléments de l'enquête que c'est en cours de route, juste à 10 Kilomètres de Kaffrine, précisément au village de Sikilo, que le véhicule en provenance de Tambacounda a eu un éclatement du pneu avant gauche et le chauffeur qui a perdu le contrôle du volant est allé heurter violemment le bus en provenance de Dakar. 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022