Liverpool : Mané pète les plombs après son remplacement contre Burnley

SPORT
Dimanche 1 Septembre 2019

Sadio Mané est sorti très en colère lors du match de Liverpool contre Burnley (3-0) ce samedi dans le cadre de la quatrième journée de Premier League. Le Sénégalais s'en est pris verbalement à Mohamed Salah et Jürgen Klopp, qui a calmé le jeu en conférence de presse. 
 
Sadio Mané n'a pas savouré le succès de Liverpool contre Burnley (3-0) ce samedi. Le Sénégalais, buteur pour la quatrième journée de Premier League, a explosé après son remplacement à la 85e minute. Alors que Divock Origi pénétrait sur le terrain, Mané s'en est pris vivement à son entraîneur Jürgen Klopp. 

En colère contre Salah

Il reprochait vraisemblablement au technicien allemand de l'avoir remplacé lui plutôt que Mohamed Salah. Et pointait du doigt au passage une occasion vendangée par l'Egyptien, qui a préféré tenter une frappe entre deux défenseurs plutôt que de lui donner le ballon, seul dans la surface. 
 

Liverpool : Mané pète les plombs après son remplacement contre Burnley
Klopp calme le jeu

En conférence de presse, Klopp a minimisé l'incident. «Il était en colère, c'est évident, a reconnu le technicien. Sadio ne peut pas cacher ses émotions. J'apprécie ça. Tout est réglé. Nous en avons discuté et tout va bien. Nous sommes des individus, nous sommes émotifs. C'était un moment dans le match.» 
Sadio Mané a inscrit le deuxième but de Liverpool, après l'ouverture du score sur un but contre son camp de Chris Wood. Roberto Firmino a scellé le match avec une frappe croisée à l'entrée de la surface à la 80e minute.
 


1.Posté par maitre gosso le 15/11/2019 18:21
Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé

Mes services
Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problème affectif 36 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération .
Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants :
Retour d'affection
crise conjugal
problème familiale
desenvoutement
protection contre tout mauvais sort ou dangers
union rapide
attirance des femme ou des hommes
attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises
Devenir riche en quelque jour
fidélité absolue entre époux
impuissance sexuelle
chance aux jeux
problème de voisinage
amour perdu
angoisse
abandon de tabac et d'alcool
. Rituels pour tomber enceinte rapidement

CONTACT MAITRE Dahvodoun Gosso

Téléphone personnel/whatsap: +229 60 00 53 91

E-mail personnel: maitre.gosso@hotmail.com

Site https :// mediumvoyantmagic.wixsite.com / magi-retour-affectif

2.Posté par maitre gosso le 15/11/2019 18:21






Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé

Mes services
Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problème affectif 36 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération .
Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants :
Retour d'affection
crise conjugal
problème familiale
desenvoutement
protection contre tout mauvais sort ou dangers
union rapide
attirance des femme ou des hommes
attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises
Devenir riche en quelque jour
fidélité absolue entre époux
impuissance sexuelle
chance aux jeux
problème de voisinage
amour perdu
angoisse
abandon de tabac et d'alcool
. Rituels pour tomber enceinte rapidement

CONTACT MAITRE Dahvodoun Gosso

Téléphone personnel/whatsap: +229 60 00 53 91

E-mail personnel: maitre.gosso@hotmail.com

Site https :// mediumvoyantmagic.wixsite.com / magi-retour-affectif

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19