Au fond du trou, un Sommet sans Fonds

VU SUR FACEBOOK
Samedi 3 Février 2018

Au fond du trou, un Sommet sans Fonds
Par Adama Gaye

La France, disait-on, donnerait 180 milliards Cfa. Seuls 103 sortiront de sa besace. Tout est au conditionnel. Les 1800 milliards CFA visés par le Sommet de Dakar pour remplir d’ici 2020 les caisses du Partenariat mondial pour l’éducation sont donc une vue de l’esprit. 
L’échec diplomatique est patent, avec un nouveau boycott des acteurs qui comptent, notamment les grands chefs d’état. À Dakar ne sont venus pour ce rendez-vous que des poids plumes, surtout des francophones sans crédibilité. Au revers diplomatique, un de plus, s’ajoute un cinglant échec financier qui vient sceller la déroute dans un projet majeur des émerveillés émergents!

Il est temps donc de se calmer, Mickey, et d’évaluer, pour tenter de les surmonter, les causes de ces déroutes en série. 
Le Sénégal, toute de honte, est par terre...
Macron, désargenté impérialiste, ne pouvait lui sauver la face. Les déhanchements de Rihanna, recouverts par crainte des islamistes du cru, n’ont pas non plus masqué l’humiliation. 

Le maigre milliard cfa que le Sénégal a mis sur la table apparaît dès lors comme un geste de...désespoir !
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR