Babacar Gaye: "152 Milliards de preuves"

VU SUR FACEBOOK
Lundi 1 Janvier 2018

Babacar Gaye: "152 Milliards de preuves"
Il y'a une semaine, je dénonçais le peu de zèle avec lequel la Presse traitait le gros mensonge des #200MilliardsRecouvrés. Après une semaine de tergiversations et de doutes, le Gouvernement vient à la rescousse de Mimi, embourbée dans les marécages du Maquis, et ajoute au mensonge, une autre grosse supercherie. Pire, Seydou Gueye sort un communiqué qui n'est qu'un grotesque plagiat d'un article de presse. En effet, faute de justificatifs, le Gouvernement sous la dictée de son Chef, nous réchauffe un article du journal "Libération" largement relayé par les sites inféodés à l'argent. Il n'y a plus de doute qu'il avait été écrit et commandité par les officines du Palais. La feuille de chou de Yakham Mbaye titrait a l'époque: "GESTION DES CONTENTIEUX DE L’ÉTAT : Macky Sall empoche 152 milliards de FCfa". Ce honteux plagiat prouve, et personne ne peut plus en douter, les interconnexions, voire les relations d'intérêts malsaines entre Macky Sall et une certaine presse. Le communiqué de Seydou Gueye a au moins le mérite de démontrer preuves à l'appui qu’Aminata Touré avait menti en affirmant que la traque des biens mal acquis a permis de recouvrer 254 milliards FCFA et que les bandits qui nous gouvernent ne se gênent pas de plagier et d’enfariner les populations. Cette complicité entre la Presse et les corrupteurs du pouvoir s'est manifestée il y'a quelques mois à travers l'interview-contribution de mon frère Abou Abel Thiam, publiée simultanément par une demie douzaine de quotidiens. En delà de la tentative manifeste de manipulation pour se tirer d'affaire, le pouvoir de Macky a fini de faire la preuve par “152 Milliards” qu'il tient par la bourse une bonne partie des patrons de presse et journalistes de ce pays. Ceux-ci utilisent leurs outils de propagande pour enfumer l'opinion publique. Il faut continuer à le dénoncer et réclamer au nom de la démocratie (liberté de presse.... ) et notre droit à l'information, un environnement médiatique assaini. Tous les patriotes doivent se mobiliser pour exiger de nos hommes de media, professionnalisme, équilibre, rigueur, impartialité et déontologie dans le traitement de l'information. Dans la même logique qu'ils exigent des hommes politiques probité et intégrité. C'est seulement à ce prix que la mission de service public qui est la leur pourrait mériter respect et considération. Ne pas le comprendre et l'assumer pleinement, pourrait conduire à des soubresauts que personne ne souhaite à notre système démocratique. Attention! 2018 sera une année politiquement sensible. Vivement que les errements du passé constituent le soubassement d'un sursaut médiatique au service unique de l'intérêt général. Je reste convaincu qu'il existe des hommes du sérail intègres qui ont besoin d'être soutenus dans leur noble mission. Ils pourront toujours compter sur ma présence à leurs côtés. Pour toutes ces raisons, j'ai décidé de ne pas suivre l’adresse du Chef de l'État et donne rendez-vous à mes amis journalistes, l'année prochaine. Je n’ai pas assez de temps à consacrer aux commentaires du discours d'un Président qui ne nous dit pas la vérité. A mes compatriotes et à mes amis à travers le monde, je souhaite une bonne fin d'année et formule mes meilleurs voeux de bonne et heureuse année 2018. Dewenati

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR