Frère du douanier mort : «Nous ne croirons jamais à la thèse du suicide»

FAITS DIVERS
Mardi 9 Octobre 2018

Frère du douanier mort : «Nous ne croirons jamais à la thèse du suicide»
La famille de Cheikhou Sakho, le douanier retrouvé mort dans sa voiture, refuse de croire à la thèse du suicide du défunt. «Il n’y a rien qui puisse pousser Cheikhou à se suicider, tranche un des frères du douanier contacté par Seneweb. Pourquoi devrait-il se suicider ? Il gagnait très bien sa vie et n’avait pas de problème avec personne. Nous ne croirons jamais à la thèse du suicide. Cheikhou était un fervent disciple de la confrérie tidjane. Il connait ce que Dieu a dit sur le suicide et le s’aventurera pas à commettre cet acte.» Notre interlocuteur, qui a requis l’anonymat, de poursuivre : «On lui connaissait de problème avec personne à part son ex-épouse. Nous savions tous que leur couple battait de l’aile. Mais il savait surmonter les difficultés après tout. Nous sommes grandis devant lui. Nous sommes meurtris par les informations qui sont distillées sur sa mort mais nous remettons tout en être les mains de Dieu. La vérité finira par jaillir.» Sur la plainte que l’ex-épouse du douanier aurait déposée contre lui, le frère de Cheikhou Sakho affirme n’avoir rien reçu.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE