Khadim Ndour, le responsable national de la jeunesse du mouvement ADK : " Khalifa, le peuple vous attend"

COMMUNIQUE
Samedi 21 Juillet 2018

Nous informons l’opinion nationale et internationale de la ferme intention qu’a l’Etat du Sénégal, débouté par la justice communautaire de la CEDEAO d’être en connivence avec le pouvoir judiciaire à continuer l’arbitraire sur l’affaire dite  "l’histoire KHALIFA SALL" ou de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Me Jakubowicz : "Les décisions de la CEDEAO s’imposent non seulement aux Etats mais aussi aux institutions au premier rang desquelles la justice".
Me Khasimou Touré : "Nous avons vu un procureur de la République faire une conférence de presse et mouiller Khalifa Sall, la CEDEAO a condamné cet acte".
Me Amadou Sall : "Je vous regarde dans les yeux pour vous dire qu’une détention arbitraire est passible d’une condamnation à la CPI et cette décision de la CEDEAO vous ne pouvez pas l’ignorer¨.
Me Mamadou Ismail Konaté : La CEDEAO a condamné l’Etat du Sénégal contre des violations des droits de l’homme. Je suis un avocat de droit, s’il n’a plus de droit dans ce tribunal je vais le quitter".
Ainsi, comme l’a dit ce dernier, nous demandons à notre responsable national et candidat à la présidentielle de 2019 de RIPOSTER.
 
A monsieur le député-maire candidat KHALIFA ABABACAR SALL
 
Louange à ALLAH, le miséricordieux, le seul et unique juge.
Tout en espérant que cette missive vous trouvera dans cet esprit que nous entendons à chaque fois que vos nouvelles nous parviennent venant de la maison d’arrêt et de correction de REBEUSS où vous êtes séquestré depuis seize mois par le biais d’un homme qui pense qu’à sa future réélection, chef d’orchestre d’une meute de politiciens dépassés par les ambitions de la population depuis belle lurette.

Personne dans ce pays ne peut contester le leadership que vous incarnez. Votre savoir-faire inégalé et inhabituel fait de vous la cible privilégiée des Sénégalais pour le changement à l’accession de la magistrature suprême en 2019. C’est ce qui est à l’origine de votre séquestration depuis plus de seize mois dans la même capitale que vous dirigez.
Est-ce votre faute : Si vous êtes le premier maire de DAKAR qui n’est pas de la mouvance présidentielle, le premier maire de Dakar opposant au régime en place ?
Est-ce votre faute : Si vous êtes considéré comme le successeur légitime du parti socialiste senghorien géré par un homme animé par une méchanceté inconditionnée ?
Est-ce votre faute : Si vous êtes l’un des responsables les plus respectés de ce pays à la dimension internationale ?
 
Je ne pense pas !
Monsieur le président, nous savons tous et sans ambiguïté depuis le début l’objectif manifeste de ce régime est de vous éliminer de la course à l’élection présidentielle de 2019.
De ce fait ils feront tout pour invalider votre candidature et vous maintenir en prison. Le non-respect de la décision de la CEDEAO est une illustration. Monsieur le président nous savons tous que cette juridiction est obligée de se plier sur cette décision et votre libération sans condition est plus que légale elle est légitime. Ainsi, nous vous demandons de ne plus répondre à aucune convocation de cette justice sénégalaise manipulée.
Si de force vous êtes obligé de venir au tribunal, c’est de votre droit de ne pas répondre aux questions car la CEDEAO vous a lavé de tous soupçons devant l’Afrique et le monde.
Devant l’association des maires francophones dont vous êtes le SECRETAIRE GENERAL
Devant la CGLUA
Devant les Dakarois qui vont élu pour un deuxième mandat
Khalifa, le peuple vous attend
Khalifa, le changement
Khalifa, le soleil sur l’espoir du peuple sénégalais
Vous serez libre par la grâce de Dieu et personne ne pourra décider le contraire.
A BIENTOT Président !
 
Dakar, le 9 juillet 2018
 
Khadim Ndour, le responsable national de la jeunesse du mouvement ADK (And Dolel Khalifa)


1.Posté par Ba le 21/07/2018 20:52 (depuis mobile)
Inshaa Allah derrière vous président Halifa sall

2.Posté par Cheikh Ibrahima Sandé le 22/07/2018 02:12 (depuis mobile)
Le Sénégal a besoin de Khalifa Ababacar Sall #2019KhafPrésident

3.Posté par Anthia sarr le 22/07/2018 02:14 (depuis mobile)
Inchalah il va s''en sortir vainqueur inchalah

4.Posté par Khadija le 22/07/2018 02:17 (depuis mobile)
Yalla na yalla diapalé

5.Posté par Aissatou le 22/07/2018 07:16 (depuis mobile)
Incha Allah bientôt la liberté de notre future président Khalifa Ababacar Sall

Ensemble nous vainquera

6.Posté par Pape Daour le 24/07/2018 12:34 (depuis mobile)
Que justice soit rendue au nom du peuple sénégalais et pas au nom d'un seul homme.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE