google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








POLÉMIQUE SUR LE VIOL : La démagogie sociétale !

VU SUR FACEBOOK
Mercredi 14 Mars 2018

Par Serigne Mansour Diouf

(…) « Je lui ai dit que j’avais envie d’elle, elle n’a pas manifesté un quelconque refus. Pendant 15 minutes, je me suis frotté à elle. Si elle n’était pas consentante, il n’y aurait pas eu de rapport sexuel. Elle a certes crié, mais je ne sais pas si c’était un cri de douleur, de plaisir ou de peur ».
Ça vous rappelle quelque chose ?
Pour vous rafraîchir la mémoire : 
ces « mots » ne sont point sortis de la bouche du célèbre Professeur co-animateur de l’émission « Mots contre maux » sur qui se déchaîne actuellement la déferlante vindicte populaire, le pauvre Professeur de philosophie Songue DIOUF.
Suite à une malencontreuse maladresse de sa part (loin de nous toute velléité de l’absoudre ou de le blanchir), il est lynché sans ménagement et pourtant il n’est point coupable de viol. Il n’a viole personne.
On l’accuse de faire l’apologie du viol me dira-t-on !
Mon intime conviction est qu’il ne s’agit point pour lui de justifier ou de légitimer le viol comme semble le laisser entendre l’élite bien-pensante. Il a pourtant clairement condamné le viol sans aucune ambiguïté à l’entame de son propos.
Mais la machine est lancée dans cette société qui a besoin d’exutoire et de mur des lamentations pour déverser son trop plein de colère. Gare à celui qui commet la maladresse de lui servir de punching-ball.
Les mots que j’ai relatés plus haut ont été tenus par le plus célèbre violeur de ce pays reconnu coupable et condamné à 3 ans de prison ferme par le Tribunal des flagrants délits et ça c’est du concret, un cas avéré de viol effectif.
Devant le Tribunal ce journaliste violeur avéré a tenu ces propos pour relater une scène qui s’est déroulée à la chambre 9 de l’hôtel « Madamel » devenu tristement célèbre depuis cette rocambolesque histoire.

Ce violeur patenté est aujourd’hui adulé par cette même société qui s’en prend furieusement au pauvre Professeur qui rappelons le encore une fois n’est point coupable de viol.
Pour mémoire, à sa sortie de prison (après un procès en appel qui a réduit sa peine de 3 à 2 ans), il a eu l’outrecuidance de remercier nommément les personnalités étatiques, les marabouts et les élites qui lui ont témoigné un soutien indéfectible pour sa libération comme pour nous narguer.

Voilà le paradoxe de cette société gangrenée par la démagogie. 
Un violeur avéré fait le tour des plateaux de télévision, est invité à donner son avis sur tout et n’importe quoi, mieux à sa sortie de prison, il a lancé un mouvement dans un Grand théâtre plein à craquer sous un tonnerre d’applaudissements, poussant le bouchon jusqu’à se comparer au Prophète Youssouf (Joseph) aleyhi salam accusé injustement de viol. Ce fut le summum de l’indécence et de la provocation.
Ce violeur avéré, en lieu et place de s’exiler à « Perpette les Alouettes » ou à Petaouchnok ou à défaut raser les murs, est devenu un des chouchous de la société érigé en objecteur de conscience.
Hélas ! L’amnésie est passée par là tout comme elle a frappé la récente sortie calamiteuse du Ministre de l’Intérieur qui ignore royalement qu’en enfilant le costume de Ministre de la République, seules les valeurs républicaines devraient guider ses actes et paroles.

Pauvre Professeur Songue ! Il aura appris à ses dépens qu’il ne faut jamais s’aventurer dans les sentiers glissants qui mènent à la vindicte populaire à Ndoumbelane.

Pauvre Pays ! C’est vraiment pathétique !
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE







VU SUR FACEBOOK

Ibrahima Sène : «Sonko est plus que jamais un "danger dormant" pour notre peuple»

03/06/2019 - 0 Commentaire

« Adja Astou ridiculise l’image même de l’animatrice Tv »

26/05/2019 - 1 Commentaire

Etnicisation de la République : « Tidiane Wone interpelle Adama Gaye»

28/04/2019 - 1 Commentaire

Mamadou Yauck répond à Mimi Touré

11/02/2019 - 0 Commentaire

Présidentielle 2019/ Profil de candidat : 5 candidats, 5 mbalakhmen

07/02/2019 - 0 Commentaire