Viviane Chidid réagit à l'affaire Djidjack: "Que la justice fasse son travail"

FAITS DIVERS
Dimanche 9 Février 2020

Viviane Chidid
Viviane Chidid
C'est au cours de la cérémonie de présentation de son nouvel album "Benen Level", que Viviane Chidi a brièvement abordé l'affaire de trafic de visas qui vaut à son manager son emprisonnement.

« Je ne voulais même pas en parler car j’ai mon avocat, c’est lui qui gère tout. J’ai déjà porté plainte. Maintenant, que la Justice fasse son travail », explique-t-elle.

,La ’’reine’’ du Djoloff band a annoncé une plainte pour, dit-elle, laver son honneur.


Djidiack Diouf est entre les mains de la Section de Recherches de Dakar pour trafic de visas.

La chanteuse se considérant comme principale victime s'est constituée partie civile.

Viviane Chidid a été mise au courant des faits en cause par les éléments de la section de recherche.

Le modus operandi de M. Diouf était d'utiliser les concerts à l’étranger de la chanteuse pour trouver des visas  à des «clients», présentés comme des artistes du Djoloff band, moyennant le payement de plusieurs millions de francs CFA.

Au cœur de ce système mafieux, Djidiack Diouf, son manager et «ange gardien » arrêté, en même temps que le cerveau du réseau, un certain Petit Mbaye, à ne pas confondre avec le promoteur qui vit en exil en France.

 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE